Une video de viol collectif secoue le Mali : “Pour les coupables, cet acte reste banal”

Une video tres explicite du viol d’une jeune Malienne par quatre hommes a circule i  propos des reseaux sociaux au Mali depuis le 2 fevrier, suscitant votre fort vif emoi dans le pays. Grace a la mobilisation d’activistes Plusieurs droits des jeunes filles, la victime fut identifiee et des suspects arretes. Nos Observateurs esperent que cette mobilisation rare permette de rompre le tabou qui entoure le viol et de mieux lutter contre des violences faites a toutes les dames.

Notre redaction a pu visionner la video. Elle dure 2 minutes et 34 minutes, et elle reste insoutenable. Nous n’en publions donc qu’une capture d’ecran non explicite. J’ai victime, qui ne a plus qu’un t-shirt, est allongee, les bras et la tete tenues par un homme pendant, que tour a tour, 2 autres hommes la violent. Puis, celui qui la tenait au debut d’une video claque a le tour. J’ai petit fille gemit et pleure. Mes faits se seront services a Bamako, sans que le lieu, un interieur, ne soit identifiable dans la video.

Le clip fut postee concernant des reseaux sociaux et des applications de messagerie instantanees. Samedi 3 fevrier, Balla Mariko, membre de l’association Halte a toutes les violences conjugales, la recoit a son tour et decide d’agir.

“Mes coupables sont largement reconnaissables sur la video, il fallait nos identifier”

J’ai recu au matin votre video sur Whatsapp, puis Viber et concernant Facebook Messenger. Connaissant mon engagement, on me sollicite chaque fois que des faits de violences conjugales envers ces dames seront signales. Ce n’est pas la premiere fois que je vois une video tel celle-la. En 2014 deja, la video d’un viol collectif au sein d’ un vehicule avait circule. Neanmoins, ca est rare que les violeurs se filment. La, les coupables sont largement reconnaissables sur le clip, de meme que la victime, et je me suis devoile qu’il fallait absolument des identifier. J’ai donc lance un appel a temoins sur ma page Facebook, qui possi?de ete partage.

Grace a un contact, j’ai pu transmettre la video a un commissaire et a la brigade des m?urs, qui s’est mise concernant l’affaire lundi [5 fevrier]. En parallele, mon appel a temoins ne semblait gui?re mettre ses fruits.

J’ai donc decide de proposer, via 1 nouvelle post Facebook, une recompense de 1 million de francs CFA concernant toute personne susceptible de nous mener aux coupables ou a J’ai victime. Une femme a appele la police, car cette dernii?re connaissait la mere d’une victime, puis elle reste allee temoigner. Nous allons reunir la somme grace a des contributions libres, nous verrons si elle sera partagee entre l’informatrice et la mere, ou si nous la donnerons a la mere et la victime.

Le post Facebook de notre Observateur, proposant une recompense a toute personne signalant la victime ou les coupables.

Mercredi 7 fevrier, la jeune fille victime du viol s’est presentee au poste d’la brigade des m?urs de Bamako. Dans la fi?te, quatre suspects ont ete interpelles. Ils paraissent ages de 16 a 25 annees. Le Premier ministre a ete jusqu’a publier leurs portraits sur Twitter… L’affaire a en effet suscite une tres 321chat vive emotion au Mali : s’il n’est pas possible de le quantifier, le clip a massivement circule et ce thi?me est sur l’ensemble des levres, de l’avis de les Observateurs.

Treize ONG et organisations de defense des droits de l’Homme ont paralli?lement i  cela demande des sanctions exemplaires au procureur general de Bamako. Parmi elles, Mes Amazones, un collectif contre les violences faites a toutes les jeunes filles. Sa presidente Kadiatou Fofana rencontre regulierement des victimes de viol.

“Des filles peuvent se faire pieger via de soi-disant amis qui les emmenent dans des guet-apens”

De ce que j’observe, Il existe un vrai impact de l’acces a la pornographie, que permettent des nouvelles technologies, sur le comportement des hommes : ils seront incites a reproduire ce qu’ils voient. Neanmoins, bien souvent le viol est utilise tel “punition”. Je refuse de conceder ne serait-ce que J’ai moindre explication a ceux qui font ca, mais en somme, ce paraissent des jeunes hommes qui veulent se venger d’avoir ete econduits par une fille. Ils vont pouvoir la contraindre a un rapport ou alors, des filles ont la possibilite de se Realiser pieger via de soi-disant amis qui les emmenent dans des guet-apens, ou ces actes se produisent, collectifs ou non…

Le viol demeure largement tabou au Mali, car synonyme de deshonneur pour la victime et sa famille. J’ai mediatisation de ce cas donne une lueur d’espoir a Moctar Mariko, avocat et president de l’Association malienne des droits de l’homme (AMDH).

“Quand une femme reste violee, la famille souhaite eviter que ca se sache”

Au Mali, l’ensemble des familles se connaissent, de Gao a Bamako ; en cinq minutes, n’importe qui se voit un lien. Comme le viol est considere tel une atteinte profonde a l’honneur de la famille, Quand ce qui arrive, les familles d’la victime et du coupable se rencontrent et vont regler ca avec un imam. On se met d’accord concernant etouffer l’affaire. On explique a Notre victime qu’il ne faudrait jamais faire de procedure judiciaire, qu’il faudrait eviter un proces, car en somme, on doit eviter que ca se sache. Qui plus est du deshonneur, on doit savoir qu’une fille qui possi?de ete violee aura de nombreuses en gali?re a se marier, on lui rappellera toujours le passe.

En voyant votre video circuler sur les reseaux sociaux, on a vite compris que les jeunes ne pensaient nullement a toutes les consequences de leurs actes et ne consideraient jamais le viol tel reprehensible. Ils le voient i  priori tel un acte banal. Ici, des violences faites aux jeunes femmes sont tellement banales… On considere que la femme devra etre corrigee par l’homme.

C’est pour ca que je suis agreablement surpris une mobilisation qu’a permis cette video, une volonte qu’ont enfile les autorites a lancer l’enquete. Vous devez que ca soit le debut d’un changement.

Au Mali, le viol est passible de 5 a 20 annees de prison. Un projet de loi i  propos des violences faites a toutes les jeunes filles est en debat depuis 2 ans, mais rencontre une forte opposition de responsables religieux. Selon Kadiatou Fofana, la loi prevoit principalement de sanctionner l’excision ainsi que permettre aux femmes, une fois majeures juste, de decider seules si elles souhaitent ou non etre excisees.